Stop Tabac, aide au sevrage tabagique

La méthode chiapi en acupuncture vous aide dans votre démarche de sevrage tabagique



On sait que ça coûte cher, que c'est mauvais pour la santé et pourtant la pause cigarette est bien souvent notre meilleure amie de tous les jours, de tous les bons et mauvais moments et ce depuis de nombreuses années.


Et puis un jour le déclic, on se lasse et on veut arrêter mais on ne sait pas toujours comment lui dire au revoir : une rupture brutale en arrêtant du jour au lendemain ? un arrêt progressif ? un substitut en vapotant ?


Et puis, on a un peu peur aussi, de perdre quelque chose, de manquer. Ce manque qu'il va falloir à tout prix remplir par autre chose.


Comme la moindre des motivations est bonne pour arrêter, je vous propose l'aide au sevrage tabagique grâce à l'acupuncture.


La méthode chiapi proposée a été développée en France par le Dr Yves Requéna dans ces recherches sur la rhinofaciopuncture et vous propose de réduire de 80% les effets liés au sevrage tabagique dont les plus fréquents sont :

  • l'irritabilité et anxiété,

  • les pensées obsessionnelles,

  • les multiples compensations,

  • étourdissements, tremblements et maux de tête

  • difficulté de concentration ou de sommeil


Tout cela en une séance !


 

Concrètement, il s'agit de poser une aiguille de chaque côté des ailes du nez et de les laisser en place 15 à 20 mn. cela va permettre de stimuler les récepteurs cérébraux et de couper le lien de dépendance physique que l'on ressent à l'arrêt du tabac.


Attention, s'il y a rechute, celle ci est toujours psychologique car stimuler ces deux points supprime le manque physique mais pas la dépendance psychologique comme :

  • la manie du geste en soirée ou la contenance lors d'une discussion,

  • l'association au café ou à quelqu' autre plaisir

  • le coup dur personnel ou professionnel (dispute, séparation, deuil),

  • les problèmes liés au quotidien

  • Etc

Pour ces questions, nous abordons quelques solutions à mettre en oeuvre pour se sentir mieux sans passer par ce faux ami qu'est la cigarette.


La motivation ou la volonté reste un élément déterminant.

Et en cas de rechute même minime, une séance de rattrapage sera proposée dans l'accompagnement.


NB : l'augmentation de l'appétit est un effet naturel du sevrage et constitue donc une normalité. Le travail consistera à rééquilibrer légèrement l'alimentation pour éviter la prise de kilo



24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout