Shiatsu et hormone du bonheur - Cabinet Shiatsu à Lyon 4 Croix-Rousse

Mis à jour : janv. 22




Le shiatsu stimule la production et la libération d'ocytocine


Auteur : Shiatsu France - Publié le 14/11/2019 à 07h36


Une séance de shiatsu a parmi ses multiples effets un relâchement total et profond. La détente généralement acquise après un soin pouvant souvent amener le receveur dans une certaine euphorie. Celle-ci est notamment déclenchée par les explosions biochimiques du corps humain. Parmi les nombreux effets d'un massage shiatsu, il y a la production de la fameuse hormone de la tendresse : l'ocytocine.


Nous savons que le shiatsu cible dans ses actions certains systèmes corporels dont les aspects nerveux et hormonaux. 

Lire l'action du shiatsu sur le système hormonal

Les liens entre les systèmes nerveux et hormonaux sont étroits. Ils sont d'ailleurs privilégiés.

L'état d'être de chacun (bien-être ou mal-être) est majoritairement influencé par la production en quantité suffisante d'hormones et d'agents médiateurs.

Car il existe un grand nombre de molécules jouant un rôle de régulation de nos humeurs.

Parmi les plus connues : l'ocytocine.


Qu'est-que l'ocytocine ?

L'ocytocine est un neuropeptide (peptide produit par un neurone) sécrété par l'hypothalamus et excrété par l'hypophyse.

L'ocytocine est un polypeptide (chaîne d'acides aminés reliés par des liaisons peptidiques) comportant neuf acides aminés (composé organique).

La régulation de la production d'ocytocine se fait notamment par voie nerveuse. À l'inverse d'autres hormones, l'ocytocine ne bénéficie pas d'un dispositif régulateur (feed-back) qui permettrait de limiter sa production. Le feed-back étant le processus de liaison entre la glande réceptrice émettant un message d'alerte à la glande productrice.

Elle est communément appelée hormone de la tendresse, de l'attachement, de la confiance. Un autre rôle bien connu chez les êtres humains est celui qui concerne la confiance, l'empathie, la générosité et la sexualité.

Des chercheurs de l'université de Bonn en Allemagne qui ont étudié l'effet de l'ocytocine ont remarqué qu'elle permettrait de faire durer la monogamie ! Ainsi, plus une personne sécrète cette hormone de l'amour, plus elle est attirée par une autre personne et plus elle s'y attache. Elle engendrerait un attachement "exclusif".


Lien entre shiatsu et ocytocine

Le massage shiatsu et la stimulation de zones réflexes et de points cutanés permettent la fabrication et la libération d'ocytocine.

Aussi toute action manuelle sur un corps produit des hormones comme l'ocytocine. D'ailleurs le massage permet au cerveau de secréter de l'ocytocine au bout des quelques secondes qui suivent le contact physique.

De nombreuses études scientifiques ont démontré que le fait d’être touché semble même une necéssité pour sécréter cette hormone bienfaisante.

L'action à travers des manœuvres manuelles permet de stimuler par exemple des corpuscules situés dans les couches de la peau.

Le massage shiatsu notamment, agit ainsi sur les taux d’ocytocine ; il a donc une influence positive sur l’humeur des receveurs pouvant allant à réduire leur seuil d’agressivité.


© copyright Shiatsu-France tous droits réservés






LE CABINET

NOS HORAIRES

NOUS CONTACTER

  • White Facebook Icon
  • White Google+ Icon